Partir en vacances avec son chien

Les vacances s’annoncent. Chien qui halète;
Nos chiens, comme nous, peuvent souffrir de la chaleur, faire une insolation.

Contrairement à d’autres mammifères, les chiens ne transpirent pas, pour maintenir leur corps à la bonne température, c’est pourquoi ils doivent haleter, respirer rapidement.
Ne l’oubliez pas si vous vous trouvez dans une ville qui impose le port d’une muselière : votre chien doit impérativement pouvoir ouvrir la gueule pour pouvoir réguler sa température.
Lorsqu’il fait chaud, veillez à ne pas laisser votre chien en plein soleil sans possibilité de se mettre à l’ombre et, comme pour vous, soyez attentif à ce qu’il puisse boire régulièrement.
Les voitures constituent, lorsqu’il fait chaud, de véritables pièges pour les chiens, comme pour les enfants d’ailleurs : même si vous avez l’intention de faire vos courses en vous pressant, ne laisser pas votre chien dans votre voiture garée au soleil ! En quelques minutes, même si vous avez laissé vos fenêtres entrouvertes, la température intérieure du véhicule peut monter à plus de 50°. Le chien va respirer de plus en plus vite pour essayer de maintenir sa température à un niveau correct, son rythme cardiaque va s’accélérer, le chien s’épuisera malheureusement très vite dans ces conditions et risque d’y perdre la vie. Prudence donc ! Rafraichir un chien qui fait un coup de chaleur;

Si vous constatez que votre chien fait un malaise à cause de la chaleur, trempez-le immédiatement dans de l’eau fraiche. Veillez à faire cela à l’ombre et à ne pas le brûler avec l’eau d’un tuyau d’arrosage qui est resté en plein soleil. Couvrez ensuite le chien d’un essuie bien humide en veillant à l’installer dans une pièce sombre et emmenez-le, aussi vite que possible, chez un vétérinaire.

Soyez bien conscient qu’un coup de chaleur peut être mortel pour votre chien !

N’oubliez pas de demander à votre vétérinaire si certaines précautions particulières sont nécessaires pour partir là où vous comptez vous rendre : certaines piqures d’insectes des régions plus chaudes du sud de l’Europe mettent la vie de nos chiens en danger.
Mieux vaut être prévoyant !

Enfin, arriver dans un endroit inconnu et devoir y rester seul, alors que vous allez, par exemple, faire des courses ou au restaurant, peut s’avérer angoissant pour votre compagnon à quatre pattes. Prenez la peine d’emporter avec vous au moins le coussin sur lequel il a l’habitude de dormir, de manière à ce qu’il retrouve un petit bout de son territoire et essayez de ne pas « l’abandonner », dès votre arrivée, dans un lieu qu’il ne connait pas.

Si vous prenez la peine de lui faire découvrir un peu son nouvel environnement avant de l’y laisser seul, vous augmentez les chances de le voir s’être approprié ce nouvel endroit de manière à pouvoir vous y attendre sans trop de stress.

Bonnes vacances !

Myriam Slegten, bénévole d’Activ’Dog   ( www.activdog.be ) 

Article paru en juin 2013 dans le bulletin communal officiel d'Houyet n° 90

Article précédent