La propreté, cela s’apprend, aux chiens comme aux humains !

Lorsque votre chien fait pipi ou bien laisse une crotte derrière lui, il ne se contente pas de se soulager, il est en train de dire à ses amis canins qu’il est passé par là.
Zinneke pis à Bruxelles;Dans la vie sauvage, un canidé doit baliser son territoire car c’est, en gros, son garde-manger et l’endroit où les jeunes de la meute feront la base de leur apprentissage. Il est donc très important pour les canidés adultes de marquer et de défendre cet espace. Les loups vivant en meute déposent leurs matières fécales en bordure de leur domaine vital et avertissent ainsi leurs congénères de la meute voisine, d’ « aller voir ailleurs ». Les crottes, comme l’urine de votre chien, contiennent des phéromones qui lui permettent d’informer ses collègues à propos de son sexe, de son âge, de son statut hiérarchique (je suis timide ou je suis très sûr de moi par exemple), de la date prochaine de la période de reproduction d’une chienne, … Une chienne en chaleur peut ainsi rameuter des mâles à plus de 5 km à la ronde…
Un jeune chien timide n’osera parfois laisser aucune trace de son passage pour ne pas attirer l’attention sur lui et attendra d’être revenu sur son territoire pour se soulager. Par contre, un animal ayant une forte personnalité, essayera, lui, de laisser ses traces le plus au vent possible (en hauteur) pour affirmer haut et fort qu’il est passé par là et que ce territoire lui appartient. Si son voisin est du même avis, il se précipitera pour cacher l’odeur de ce malotru en marquant lui-même par-dessus les traces de son prédécesseur.
Cela explique pourquoi votre chien, lorsque vous le promenez sur un trottoir, passe son temps à renifler les messages laissés par ses congénères. Il « lit » en quelque sorte, les derniers petits potins canins du quartier.
Voilà, en quelques mots, expliqué comment cela se passe dans la tête de votre compagnon à quatre pattes.
Vous comprenez, je suppose, d’autant mieux pourquoi il est vraiment mal venu de laisser votre chien « écrire » sur la pas de la porte de votre voisin que c’est « sa » porte. Pour commencer, cela ne sent pas très bon. Ensuite, en laissant votre clebs marquer son territoire de la sorte, vous suggérez à tous les autres chiens du quartier de venir « répondre » au même endroit : une véritable calamité pour le propriétaire de la maison !
Enfant ramassant une crotte;Il est grand temps que les humains propriétaires de chiens apprennent que ce n’est pas parce qu’ils sont propriétaires d’un chien mâle que cela autorise celui-ci à lever la patte n’importe où. L’éducation à la propreté passe aussi par là. Il est urgent d’éduquer les propriétaires de toutous à laisser les trottoirs et autres arrêts de bus aussi propres que lorsqu’ils sont arrivés là avec leur compagnon à quatre pattes.
Si, lors de vos promenades, vous prévoyez des « arrêts pipi » à des endroits confortables pour tout le monde et que vous ne laissez pas votre chien s’arrêter avant d’être dans ce genre de lieu, il apprendra, comme vous l’avez fait, qu’il y a des endroits ou « ça » se fait et d’autres pas !
Si votre chien s’accroupit là où marchent régulièrement des humains, la moindre des politesses est de ramasser la crotte. Soyez donc vigilant et ne partez jamais en promenade avec votre compagnon à quatre pattes sans avoir en poche des sachets en plastique pour pouvoir emporter « l’objet du délit ».
Il y a de plus en plus d’animaux de compagnie et de moins en moins de place pour eux. Il est donc indispensable d’organiser la manière de bien vivre ensemble.
Les enfants qui participent aux activités de préventions des morsures organisées par Activ’Dog apprennent à ramasser une crotte fictive.
Nous apprenons aux enfants à mieux connaître les chiens, leur langage, leurs besoins. Nous les initions aussi aux devoirs des propriétaires. Décider de partager son quotidien avec un chien c’est aussi accepter de ramasser ses crottes…

Myriam Slegten, bénévole d’Activ’Dog  ( www.activdog.be ) 

Article précédent Article suivant