Acquérir un chiot

Nous l’ignorons souvent : les expériences que fera le chiot dans les toutes premières semaines de sa vie, détermineront, en grande partie, sa capacité à vivre heureux à nos côtés.  

photos_chiot_devant_poulesDans la nature, lorsqu’il ouvre les yeux, trois semaines après sa naissance, le bébé chien découvre ce que sera son univers.  Tout ce qu’il voit dans ces premières semaines sera considéré comme normal, « ami ».  Le chiot de 5, 6, 7 semaines est curieux de tout ce qui se présente à lui.  C’est la chienne qui veille à ce moment-là à écarter les dangers. 

Par contre, lorsque, vers 3 mois, le petit chien commence à s’enhardir, à gambader seul à droite et à gauche sans être en permanence sous le contrôle de sa mère, la nature a prévu un système de sécurité : à cette période de sa vie, le tout jeune chien devient naturellement méfiant.  Le petit chien devient alors soupçonneux quand il rencontre une situation, une personne, un animal inconnu : il se demande si cela peut être dangereux pour lui et, dans le doute, il va, soit essayer de s’enfuir, soit essayer de convaincre l’« agresseur » de s’écarter de lui.

Si vous songez à acquérir un chiot, il est donc très important que vous soyez attentif à l’endroit où votre petite boule de poil a passé les premières semaines de sa vie.

L’éleveur a-t-il pris le temps de mettre les chiots dans diverses situations : entendre de la musique, le bruit d’un aspirateur,… rencontrer des enfants, des personnes âgées, … croiser des voitures, des vélos, … découvrir des chats, des poules, …

Nous mesurons souvent très mal combien l’environnement durant les 8 premières semaines de vie d’un chiot est importante pour son équilibre.

chienne_eduquant_chiot

D’autre part,   la chienne sera durant cette période celle qui expliquera, mieux que n’importe quel humain, ce qui se fait, ou pas, dans le monde des chiens.  Elle va, par exemple, lui apprendre comment utiliser la force de sa mâchoire.  C’est parce que la chienne maîtrise très bien la force de ses dents qu’elle est capable de soulever ses petits, avec sa gueule, sans les blesser.  Si un de ses chiots fait mal à un autre petit de la portée, elle interviendra immédiatement et énergiquement pour faire cesser la morsure intempestive.  Cette notion est très importante dans la vie du chien !  Si le chien mesure avec précision la pression de ses dents, il sera capable de d’utiliser celle-ci par la suite, pour jouer avec vos enfants par exemple, sans blesser.

C’est encore la chienne qui va montrer à ses petits qu’il y a des endroits qui conviennent pour faire pipi et déposer les crottes.  A condition, évidemment, que l’éleveur laisse suffisamment souvent l’opportunité à la chienne de monter  l’exemple…Assurer vous donc aussi que les chiots sont restés en contact avec leur mère jusqu’à 8 semaines pour lui permettre d’apprendre à  ses petits les bases des codes de communication.

Myriam Slegten, bénévole d’Activ’Dog           (www.activdog.be )

Article paru en décembre 2010 dans le bulletin communal officiel d'Houyet n° 80